Skip to content

Nos conseils d’entretien pour mon véhicule

Qu’elle soit à moteur essence, diesel, électrique, ou hybride, qu’elle soit à boîte manuelle ou automatique, une voiture doit être entretenue régulièrement. Si certaines opérations doivent être réalisées par un professionnel, d’autres peuvent être effectuées par chaque conducteur. Prenez soin de votre véhicule grâce à nos conseils d’experts.

Une voiture bien entretenue garantit la sécurité de tous sur les routes. Selon les modèles et le type de voiture, une révision régulière chez un professionnel permet de faire un check-up complet et d’identifier les éventuels problèmes mécaniques et/ou électroniques d’un véhicule. Le reste du temps, c’est au conducteur d’en contrôler l’état général. Quelques vérifications simples s’imposent donc pour garder la voiture en état de marche et éviter les réparations coûteuses à l’avenir. Du niveau des liquides, en passant par la pression des pneus, ou l’entretien de la carrosserie notamment, retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien de votre véhicule.

Huile moteur, liquide de refroidissement, liquide de frein, liquide de transmission, liquide de direction assistée ou encore liquide lave-glace : tous ces fluides sont indispensables au bon fonctionnement d’une voiture. Comment vérifier chacun de ces niveaux ?

LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVANT DE FAIRE LES NIVEAUX D’UNE VOITURE

Avant de vous lancer dans le contrôle des niveaux de la voiture, il faut prendre quelques précautions. Garez la voiture sur un terrain plat. Dans la plupart des cas, la vérification s’effectue avec un moteur froid. Si vous débutez et si vous ne savez pas où se situe chaque fluide, consultez le manuel d’entretien de votre voiture. Sur celui-ci est indiqué non seulement l’emplacement des différents réservoirs mais également le type d’huile ou de liquide à utiliser. En cas de doute, rendez-vous chez un garagiste.

Bon à savoir

Vérifiez les niveaux des fluides d’une voiture régulièrement ou avant un long trajet, afin de conserver une voiture en bon état et garantir la sécurité de tous sur la route.

LES DIFFÉRENTS NIVEAUX DE LA VOITURE À VÉRIFIER

Sous le capot de la voiture, se trouvent différents réservoirs correspondants chacun à un liquide ou une huile spécifique, permettant au véhicule de fonctionner correctement. Le contrôle du niveau de ces liquides participe à l’entretien du véhicule.

  • Huile moteur 

Pour que le moteur fonctionne correctement, il faut que ses différentes pièces soient lubrifiées. C’est le rôle de l’huile moteur. Il est essentiel de vérifier régulièrement le niveau d’huile moteur pour préserver votre moteur. Lorsque le moteur est froid, tirez la jauge de son emplacement et vérifiez le niveau d’huile moteur à l’aide de cette jauge graduée. Si le niveau d’huile est insuffisant, ajoutez l’huile adaptée à votre moteur.

  • Liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement est à vérifier, moteur froid. Le liquide de refroidissement évite entre autre au moteur de surchauffer ! Sa composition à base d’antigel et d’eau déminéralisée lui permet aussi de supporter des températures négatives. Sur le vase à expansion du réservoir, des graduations indiquent le niveau minimum et maximum à conserver.

  • Liquide de frein 

Le liquide de frein est primordial au niveau du circuit de freinage de la voiture. Pour vérifier son niveau, il suffit de regarder le réservoir par transparence. Lorsque son niveau est bas, une fuite ou l’usure des plaquettes de frein peuvent en être en cause. Si vous êtes dans ce cas, faites appel à un garagiste au plus vite.

  • Liquide de transmission

Une huile de transmission en quantité insuffisante peut générer de sérieux dégâts. En conséquence, faites vérifier par un professionnel la transmission lors de vos opérations de maintenance. Les vidanges sont à effectuer selon les préconisations du constructeur. Ces dernières sont mentionnées dans le carnet d’entretien du véhicule.

  • Liquide de direction assistée

Comme pour l’huile de transmission, il est nécessaire d’effectuer la maintenance en suivant les indications mentionnées sur le carnet d’entretien. Certains modèles de voiture n’ont pas de réservoir dédié au liquide de direction assistée, car elle est assurée électroniquement.

  • Liquide lave-glace

Le niveau de liquide lave-glace n’influe pas sur le bon fonctionnement du véhicule mais ce liquide permet de nettoyer le pare-brise et assure une bonne visibilité sur la route. Il est conseillé de vérifier son niveau régulièrement et de compléter le réservoir avec un liquide adéquat en cas de besoin.

Les rayures sur la carrosserie d’une voiture ne sont jamais très esthétiques et font rarement plaisir. Quelles sont les différentes solutions permettant d’effacer ces rayures ou tout du moins de les atténuer ? Quelques idées à mettre en application pour redonner de l’éclat à sa voiture.

EFFACER LES RAYURES SUPERFICIELLES SUR SA VOITURE

Les rayures superficielles, aussi appelées micro-rayures, désignent les petites rayures qui touchent essentiellement le vernis de la voiture.

Il s’agit de l’une des alternatives les plus aisées à utiliser pour effacer les rayures d’une carrosserie. Appliquer une noisette de produit sur un chiffon doux, puis frottez doucement le chiffon sur la surface concernée.

À l’aide d’un chiffon microfibre, appliquer le produit sur la rayure par petits et délicats mouvements circulaires.

Bon à savoir

N’hésitez pas à demander conseil à nos experts lors de votre passage en station-service Total. Il existe plusieurs produits dans la gamme TOTAL Wash qui vous permettront de gommer les micro-rayures sur votre carrosserie.

Il existe d’autres méthodes dites de « grands-mères » pour enlever les rayures superficielles d’une voiture. Appliquer du dentifrice, de la terre d’argile ou encore de la cendre de cigarette avec un chiffon doux sur la rayure sont autant d’alternatives susceptibles d’avoir un effet satisfaisant.

ENLEVER LES RAYURES PROFONDES SUR LA CARROSSERIE DE SA VOITURE

Les rayures profondes (laissant apparaître un trait blanc, voire la tôle) doivent être traitées rapidement afin d’éviter que la rouille ne s’installe.

Pour effacer ou plutôt atténuer une rayure peu étendue sur votre voiture, un stylo anti-rayure de la couleur de votre carrosserie constitue une solution intéressante. Les principales règles à suivre :

  • Lissez la rayure à l’aide d’un papier de verre (évitez les papiers trop abrasifs), puis enlevez la poussière à l’aide d’un chiffon doux ;
  • Utilisez le pinceau du stylo ou alors un pinceau très fin de votre choix et peignez la rayure sans dépasser ;
  • Laissez sécher ;
  • Répétez l’opération si le résultat n’est pas suffisamment intense. 

Si vous ne pouvez pas enlever la rayure de votre voiture rapidement, appliquez a minima un produit anti-rouille. Cela limitera les risques de dégradation de votre véhicule.

QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES…

Pour un résultat réussi, le suivi de quelques conseils s’impose.

  • Respecter les conditions d’utilisation

Si vous enlevez les rayures sur votre voiture grâce à un produit, veillez à respecter strictement les conditions d’utilisation indiquées ainsi que l’éventuel temps de séchage conseillé.

À noter que la plupart des solutions nécessitent une certaine délicatesse. Si cela n’est pas votre fort, il est préférable de déléguer le travail à effectuer.

  • Retirer les excès de produit

Pensez à retirer tout surplus de produit avant séchage. Cela permet d’éviter les rendus disgracieux.

  • Penser à lustrer votre voiture

Une fois l’opération « effacement des rayures de la carrosserie terminée », apportez la touche finale en lustrant la carrosserie. Votre voiture retrouvera un bel éclat.

  • Faire appel à un professionnel

Si vous avez des questions et/ou des doutes concernant l’effacement des rayures sur votre carrosserie, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel. Ce dernier pourra vous apporter des conseils utiles et vous recommander des solutions adaptées. Il pourra également prendre en charge la prestation. Vous aurez ainsi l’assurance d’un travail bien fait.

À noter que le recours à un professionnel doit être systématique pour les rayures très profondes et étendues.

Vidanger le moteur de sa voiture fait partie de l’entretien du véhicule, au même titre que faire les niveaux ou ajouter du liquide de refroidissement. Pourquoi la vidange est si importante ? Quand et comment la réaliser ? Découvrez les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur la vidange moteur de la voiture. 

POURQUOI VIDANGER L’HUILE MOTEUR DE SA VOITURE ?

La vidange moteur de sa voiture permet de changer l'huile et maintenir le bon fonctionnement général du moteur. L’huile moteur sert notamment à :

  • Lubrifier les pièces mécaniques du moteur ;
  • Évacuer les impuretés présentes dans le moteur ;
  • Refroidir le moteur grâce à la lubrification ;
  • Prévenir la corrosion.

En vidangeant régulièrement l’huile moteur, la longévité des pièces mécaniques est conservée.

OUBLIER DE VIDANGER L’HUILE MOTEUR LA VOITURE : QUELS DANGERS ?

Avec le temps et les kilomètres, le niveau d’huile baisse et le liquide se charge en impuretés. Rouler avec un niveau d’huile trop bas ou une huile usagée peut endommager le moteur du véhicule. Sans vidange régulière, le moteur s'encrasse et se détériore rapidement, jusqu’à un risque de casse. Par ailleurs, un moteur mal entretenu entraîne une surconsommation en carburant. Mieux vaut donc ne pas oublier de vidanger l’huile moteur de sa voiture.

QUAND EFFECTUER LA VIDANGE MOTEUR DE LA VOITURE ?

La vidange doit être effectuée régulièrement. La fréquence varie selon les modèles de véhicule et l’usage qu’on en fait. Chaque constructeur préconise un kilométrage ou une durée spécifique à chaque voiture. Le premier palier atteint détermine l’espacement maximum de l’entretien et donc la date de la vidange. La vidange peut être effectuée par anticipation aux préconisations mentionnées sur le carnet d’entretien en fonction de l’utilisation du véhicule. Par exemple, une voiture roulant en ville, doit être vidangée plus régulièrement que si elle roulait majoritairement sur autoroute. Vous pouvez utiliser notre outil de préconisation pour trouver l’huile à utiliser.

Bon à savoir

Lorsque le voyant d’huile s’affiche sur le tableau de bord, il convient de vérifier le niveau d’huile ainsi que son état. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à se rendre dans un garage.

QUI INTERVIENT POUR VIDANGER LA VOITURE ?

Il est tout à fait possible de vidanger le moteur de sa voiture soi-même, à condition de connaître les bons gestes. En cas de doute, mieux vaut faire appel à un garagiste professionnel. Ce type de prestation a un prix variable selon le modèle du véhicule, le type d’huile utilisé et le garage qui réalise l’opération. En moyenne, il faut compter une centaine d’euros minimum pour une vidange standard avec changement de filtre à huile et la main d’œuvre.

Bon à savoir

Si une révision complète du véhicule est prévue, mieux vaut laisser au professionnel le soin d’effectuer la vidange de la voiture.

QUELLE HUILE DE VIDANGE CHOISIR ?

Pour réaliser la vidange moteur de la voiture, il faut utiliser une huile adaptée. Aussi, pour choisir la bonne huile moteur, il faut se reporter au carnet d'entretien du véhicule. Quelques éléments peuvent permettre aux automobilistes de savoir quelle huile choisir grâce notamment aux indications présentes sur chaque bidon vendu en magasin. En effet, sont renseignés les indices de viscosité, ainsi que les normes à respecter. D'un côté, les indices de viscosité indiquent la fluidité de l'huile à froid et à chaud à l’aide de deux chiffres séparés par la lettre W. Les huiles se divisent en 3 catégories :

  • Les huiles 100 % synthétiques : principalement pour les véhicules équipés d’un filtre à particules ou récents.
  • Les huiles semi-synthétiques, généralement en 10W-40 : pour les véhicules des années 80-90.
  • Les huiles minérales avec des grades 15W-40 ou 20W-50 : pour les véhicules d’anciennes générations.

D’un autre côté, les normes apparaissent généralement au dos du bidon d’huile, sous la forme de lettres : API, ACEA, et SAE. La norme SAE concerne le grade de l’huile. La norme ACEA indique la qualité de l’huile selon plusieurs niveaux (moteurs essence, diesel, etc.). La norme API distingue les différentes huiles selon le type de moteur (ancienneté, diesel, essence, etc.). De même, il est important de choisir son huile moteur en fonction des homologations constructeur mentionnées sur le carnet d’entretien. Vous trouverez sur les bidons d’huiles les homologations des constructeurs dès lors que l’huile y répondent.

En cas de doute sur le choix de l’huile moteur, il vaut mieux demander conseil à un professionnel.

 

À lire aussi : Quelle huile utiliser pour sa voiture ?

COMMENT FAIRE UNE VIDANGE SOI-MÊME ?

Pour faire la vidange de la voiture soi-même, il faut avoir quelques équipements essentiels comme de l'huile neuve, un filtre à huile neuf, et un joint de bouchon de vidange neuf si besoin. Pour dévisser le bouchon de vidange et récupérer l’huile usagée, il faut une clé spécifique adaptée. Un récipient pour recevoir l'huile usagée, un entonnoir et une paire de gants de bricolage complètent la liste des équipements à avoir.

Avant de commencer la vidange, il faut s'assurer que la voiture stationne sur une zone plane pour faciliter l’écoulement de l’huile usagée et le bon niveau de remplissage par la suite.

La vidange s'effectue ensuite en quelques étapes :

  • Laisser l'huile usagée s'écouler dans le bac prévu à cet effet ;
  • Remplacer le joint du bouchon de vidange par un neuf, si besoin ;
  • Enlever le filtre à huile et le remplacer par le nouveau ;
  • Remettre le bouchon de vidange, une fois l'écoulement terminé ;
  • Remplir le réservoir d'huile neuve à l'aide de l'entonnoir, tout en veillant à ne pas dépasser le volume maximum indiqué sur la jauge ou dans le carnet d'entretien du véhicule.

HUILE DE VIDANGE USAGÉE : COMMENT S’EN DÉBARRASSER ?

L'huile moteur usagée ne se jette pas n'importe où. Une fois la vidange réalisée, il suffit de verser l'huile usagée dans l'ancien bidon d'huile, ou tout simplement dans des bouteilles vides. Il faut ensuite se rendre dans une déchetterie ou chez un dépositaire agréé pour se débarrasser de l'huile usagée.

Bon à savoir

Il est interdit par la loi de brûler de l’huile usagée à l’air libre, de la jeter dans la nature, ou encore la déverser dans un égout par exemple. Il est donc obligatoire de la récupérer et de la déposer dans une déchetterie. Aucune autre possibilité sous peine d’amende.

FAUT-IL CHANGER LE FILTRE À HUILE APRÈS UNE VIDANGE ?

Le filtre à huile participe au bon fonctionnement du moteur en filtrant les impuretés présentes dans l’huile moteur. Le filtre à huile doit être changé régulièrement, car il peut être vite saturé en huile sale, ce qui l’empêche de remplir pleinement son rôle. Auparavant, il convenait généralement de changer le filtre à huile toutes les deux vidanges. Toutefois, mieux vaut changer le filtre à huile à chaque vidange par précaution et pour garantir un filtrage efficace. En cas de doute, il convient de se reporter aux préconisations du constructeur figurant dans le carnet d’entretien du véhicule.

Nos conseils et astuces

Pour entretenir votre véhicule

Nos promos et bons plan

Profitez de nos promotions et bons plans

Total Card

Un véritable outils de gestion